Une semaine à Bangkok

Bangkok, le 11 février. La dixième heure de la journée n’a même pas sonnée et pourtant le soleil tape déjà fort. La température approche des 30°C alors que je sors de l’aéroport avec ma sœur et ma nièce, le sourire aux lèvres. L’appel des vacances se fait entendre lorsque nous commençons à nous enfoncer dans les rues bruyantes faisant surgir des éclats de vie frénétiques de la capitale Thailandaise. Je suis là pour passer 10 jours « au calme » en plein cœur de l’Asie. A peine arrivés, nous partons explorer les rues de Bangkok aux alentours de notre guesthouse. Ce premier jour passé à Bangkok me permettra de me familiariser avec la ville sans pour autant goûter à tous ses plaisirs. Nous prenons le bateau pour aller visiter succinctement le Wat Pho et son Bouddha allongé de 44m ainsi que le marché aux fleurs de Pak Klong. Nous déambulons ensuite dans les rues de la ville jusqu’à l’hôtel, les yeux grands ouverts, les narines à la recherche de nouvelles senteurs.

Le lendemain, nous partons tôt pour Hua Hin, une station balnéaire appréciée des Thaïlandais située à environ 3h de route de Bangkok, plus au Sud. La mégalopole s’étend sur plusieurs dizaines de kilomètres et il nous faudra de nombreuses minutes avant de nous échapper de la banlieue pour atteindre les paysages naturels de Thaïlande. Durant 2h, nous longeons la côte entourés de palmiers et de rizières asséchées. Nous traversons les marées salants où les hommes travaillent en plein soleil pour former des tas de sels, qu’ils vendent ensuite sur le bord de la route. La vue est magnifique et je reste scotché à la vitre du bus qui roule à toute allure. Plus tard nous arrivons à Hua Hin, la ville est minuscule tandis que les plages de sable fin s’étendent jusqu’à l’horizon. La plage est peu profonde, l’eau y est claire et très chaude. Il n’y a presque aucune différence de température entre l’eau et l’air, c’est paradisiaque. Trois jours à tuer le temps, à siroter des jus de coco, dont les noix sont décrochées de l’arbre avoisinant. Le stress n’existe plus tandis que mon bronzage d’allemand resurgit…

Hua Hin - Plage Principale
Hua Hin – Plage Principale

Retour à Bangkok pour une journée. Tandis que ma sœur et ma nièce partent prendre des cours de massage Thai à l’école du Wat Pho, je flâne dans les rues de la capitale. Le programme est chargé, mais pourtant, je vais parcourir la moitié du centre ville en moins d’une demi-journée. Je commence par la visite du Wat Phra Kaeo adossé au Grand Palais. Les temples est y sont richement décorés, avec une architecture Khmer qui s’envole vers le ciel. La balade dans le temple est très poétique, entouré des nombreuses fresques relatant divers mythes orientaux. Plus tard, je traverse Chinatown, me dirige vers le petit temple de Wat Suthat où se déroule sur une cérémonie religieuse. Je gravis ensuite le Golden Mount, colline sacrée en plein milieu de Bangkok qui me permet de prendre de l’altitude pour admirer la ville qui s’étend sans fin à l’horizon. Les gratte-ciel côtoient les maisons de bambous et je prends conscience de toutes les extravagances de cette mégalopole.

Poisson dans un pot - Maison de Jim Thompson
Poisson dans un pot – Maison de Jim Thompson

Direction les Khlongs, ces canaux étroits qui irriguent la ville d’Est en Ouest, du Nord au Sud. Je prends une barque motorisée qui m’emmène jusqu’à la maison de Jim Thompson, à l’architecture traditionnelle et conçue intégralement de Tek. Magnifique. Au cœur des Khlongs je découvre des instants de vie inespérés. Derrière les abris de fortune qui couvrent les bords du canal, je peux admirer le cœur de la vie Thailandaise traditionnelle. Sous un soleil de plomb, dépassant allègrement la trentaine de degrés, je fond littéralement et je décide de rentrer à l’hôtel pour profiter de la piscine. Le soir, je pars à la découverte de Kao San, le « Saint Michel » Thailandais, là où se regroupent les touristes dans les bars où la musique se joue fort.

Wat Phra Kaeo
Wat Phra Kaeo

Mon séjour se poursuivra durant 3 jours au Cambodge, mais je vous raconte ça dans un second billet. Je reviens deux jours à Bangkok pour finir mon séjour en Asie et visiter les quelques lieux qui m’intéressent. Je me rends notamment à la demeure royale Vimansek, au nord. Cette maison très luxueuse faite entièrement en Tek est impressionnante de par son architecture, les trésors dont elle regorge ainsi que de par son histoire. Quelques temples plus tard (dont le très joli Benjamabophit fait de marbre blanc), je m’enfonce dans les marchés de fruits et légumes à la découverte de nouvelles saveurs, comme le durian. Je partage aussi quelques bons moments avec ma nièce au zoo, en compagnie de tigres du Bengale, de Pythons en tous genres et des charmants suricates. Mon voyage se termine avec un massage Thaï salvateur pour mon dos, avant de subir la difficile transition vers le froid hivernal parisien… Que de souvenirs !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *