10 jours pour visiter les pays baltes

Les pays baltes sont devenus une destination de choix pour voyager à petit budget, en partant de Paris. Depuis janvier 2015, la Lituanie, la Lettonie et l’Estonie sont passés à l’euro, un billet d’avion coûte moins de 80€ et le prix d’un restaurant est ridicule (5€ min, 15€ pour manger comme un roi). Dès le mois de mars, les pays baltes bénéficient d’un climat tempéré et anticyclonique. Comptez sur une température de 7-8°c à la mi-mars avec un grand beau temps ; il fait frais mais les balades sont agréables, la saison touristique n’ayant pas commencée, vous pourrez visiter les lieux les plus fréquentés en toute quiétude. A partir d’avril-mai, les amateurs de randonnées en forêt ou de cyclisme prendront beaucoup de plaisir à parcourir les nombreux parcs nationaux.

Jour 1 – Visite de Vilnius

En ce début mars, il fait encore trop frais pour profiter de ces activités de plein air. J’ai donc opté pour un road trip express entre Vilnius et Tallinn, en passant par Riga.

vilnius-lituania-3

En 10 jours, le timing est large car il ne faut guère plus de deux jours pour visiter à chaque fois la capitale et ses alentours. Surtout à cette période où les rues sont vides, Vilnius passe pour une ville de province dont on a vite fait le tour. Néanmoins, il est très agréable de se promener dans les rues, de prendre son temps pour observer l’architecture des bâtiments au style baroque et des églises en briques rouges.

vilnius-lituania-1

En partant de la porte principale de la vieille ville (« Gate of Dawn »), remontez toute l’artère principale en admirant les colonnes de l’ancien hôtel de ville et poursuivez votre chemin jusqu’à la cathédrale. En haut de la colline, la tour Gediminas offre un sublime panorama en milieu d’après-midi sur l’ensemble des flèches de la ville (Vilnius compte de très nombreuses églises). En redescendant, passez par le parc des Bernardins, qui vous fera peut-être penser aux Tuileries avec son mobilier français.

vilnius-lituania-2

Traversez la ville d’Est en Ouest depuis l’église St Anna pour rejoindre le palais présidentiel en passant par l’université. Vous aurez visité en quelques heures les principaux points d’intérêts, le reste n’étant que du bonus ! Pour vous restaurer, tentez quelques spécialités locales chez Forest ou Onekutis. Ce dernier bar est très prisé en soirée, pour sa bière locale au miel.

vilnius-lituania-4

Jour 2 – les environs de Vilnius

Depuis Vilnius, il est aisé de se rendre à Trakai, à une vingtaine de kilomètres pour admirer son splendide château de briques rouges, trônant au milieu d’un lac, à la pointe d’une bande de terre formant une presqu’ile. Visitez le château, puis promenez-vous le long des berges. L’endroit est magnifique, le cadre reposant, et Trakai abrite une petite communauté de juifs Karaites (moins de 600 individus en font encore partie). Vous pourrez déguster leur spécialité locale, les Kibinai, sorte de beignets fourrés à la viande.

trakai-lituania-12

Si vous disposez d’une voiture, vous pouvez continuer votre balade jusqu’à Kernave. Ce minuscule village aux maisons en bois multicolores abrite l’un des sites archéologiques les plus importants de Lituanie. De prime abord, on n’y voit pas grand-chose, si ce n’est une jolie vue depuis les collines sur la Neris. Néanmoins, le musée archéologique vaut le coup d’œil car il expose une bonne partie des objets trouvés à cet endroit, de la préhistoire au moyen âge.

trakai-lituania-13

Jour 3 – En route pour Riga

Si la distance est faible entre Vilnius et Riga (environ 300km), la route est longue. La vitesse est très souvent limitée et l’autoroute ressemble plus à une départementale qu’autre chose… Néanmoins, il est possible de faire un détour par Kaunas, deuxième ville de Lituanie, et s’arrêter brièvement à proximité de la frontière pour visiter le palais de Rundale.

palais-rundales-lettonie-2

Il est agréable de faire un arrêt à Kaunas et de déambuler le long de sa rue piétonne qui s’étend de l’église Sainte Gertrude à la cathédrale. Le dimanche, le marché s’étale sur cette artère et la foule afflue autour des stands de charcuterie et de produits locaux. En deux heures, on a largement fait le tour des principaux points d’intérêts : quelques jolies églises et des maisons gothiques, telles que la Maison de Perkūnas, en briques rouges.

kaunas-lituania-1-2

La route est assez monotone entre Kaunas et Riga ; surtout, ça n’avance paaaas. C’est pourquoi, une fois passée la frontière lettone, un arrêt à Bauska ou directement au palais de Rundale est une véritable bouffée d’air frais. Ce château est considéré comme le Versailles local, et vaut le détour pour une visite de ses intérieurs, et de ses jardins si la saison s’y prête.

riga-lettonie-4

En arrivant à Riga en fin de journée, vous bénéficierez d’une superbe vue en entrant dans la ville. L’arrivée est assez théâtrale, avec toutes les flèches des cathédrales qui pointent vers le ciel au coucher du soleil. Vous pourrez aussi effectuer une visite de la vieille ville « by night », alors que tous les touristes ont déserté les rues.

Jour 4 – Visite de Riga

Le contraste entre Vilnius et Riga est saisissant. Plus grande, plus moderne, Riga est une ville au quotidien frénétique. L’architecture y est sublime et joue de contrastes entre tradition et modernité. Les flèches des cathédrales font écho à l’immense tour TV rouge, et aux gratte-ciels du quartier d’affaire, sur l’autre rive.

riga-lettonie-14

Une immense bande de verdure sépare la vieille ville du quartier nouveau, comme un Central Park letton. C’est un véritable bonheur que de se perdre dans les rues de la vieille ville, transiter par cet îlot de verdure calme et reposant, avant de s’étonner des bâtiments Art Nouveau des quartiers récents.

riga-lettonie-5

Une promenade dans Riga offre de nombreuses surprises et on s’étonnera de tous ces détails architecturaux : les façades colorées de la vieille ville, les ornementations ésotériques des bâtiments art nouveau, des ruelles dérobées, les  toitures brillantes des églises, le son des carillons … Je n’aurais pas de meilleur conseil que de vous laisser vagabonder dans les rues de la vieille ville, tête en l’air.

riga-lettonie-24

Jour 5 – Excursion autour de Riga

La région au Nord Est de Riga est riche en attraits culturels et il faudrait plus d’une journée pour réellement profiter du Parc National de la Gauja. On pourrait vaguement comparer cette région à nos Pays de la Loire, tant le moindre village possède ses vieilles ruines ! Néanmoins, en partant tôt le matin de Riga, il est possible de faire une excursion d’une journée en voiture qui passe par les principaux châteaux et manoirs de la région, en commençant le plus à l’Est par Cesis et revenant peu à peu vers Riga.

cesis-lettonie-1-2

Cesis est une petite ville de province, charmante, qui abrite un château médiéval en bon état auquel s’adosse un château plus moderne. Le château surplombe la ville et les parcs environnants offrent un cadre agréable pour une promenade reposante, et photogénique.

ungurmiza-lettonie-5-2

En poursuivant la route vers le nord, on se perd par les chemins de terre, dans les marécages du lac Ungura, pour partir à la recherche du manoir Ungurmuiza. En hiver, celui-ci prend des airs de maison hantée, avec sa balançoire accrochée au vieux chêne dans le jardin. Heureusement, la couleur chaleureuse du bâtiment se veut rassurante.
En direction de Turaida, faite une halte de quelques minutes à Straupe. Le château est rarement indiqué dans les guides, mais vaut au moins une belle photo.

straupe-lettonie-10-2

La petite ville de Turaida est dominée par son château, qui regarde droit dans les yeux celui de Sigulda, de l’autre côté de la vallée, et surplombe les méandres de la Gauja. Le donjon et les vieilles tours en briques rouge rappellent le château restauré de Trakai. turaida-lettonie-13-2

Le château médiéval de Sigulda est moins bien conservé et présente moins d’intérêt. Cependant, celui-ci accueille régulièrement des concerts en plein air et propose des activités pour les enfants. L’entrée se fait par le château moderne qui, en revanche, ne se visite pas.

 

turaida-lettonie-17-2

Si vous n’en avez pas votre claque des vieilles pierres, le château rose bonbon de Birini, devenu un restaurant, vaut le détour en fin de journée.

birini-lettonie-19-2

Jour 6 – Direction Tallinn

Une nouvelle fois, si la distance entre Riga et Tallinn est faible (300km environ), le temps de transport est assez long (comptez 4h minimum) et la route pas forcément agréable à faire… Quelques pauses s’imposent pour contempler la mer Baltique et ses rochers roses entre Saulkrasti et Salacgriva.

saulkrasti-lettonie-20-2

La mer est d’huile en hiver, voire complément glacée au niveau des estuaires, comme à Pärnu. La plage de sable de cette station balnéaire est magnifique même en hiver. Arrêtez-vous absolument pour manger au restaurant « Supelsaksad », situé au n°32 de la rue Nikolai, en direction de la plage. Le cadre est particulièrement convivial, les plats et les pâtisseries sont succulents !

parnu-estonie-4

D’ailleurs, j’aurais mieux mangé en Estonie que dans les autres pays. A Tallinn, deux adresses sont incontournables, situées l’une à côté de l’autre : le premier est un restaurant de cuisine estonienne moderne Rataskaevu16 (son nom est aussi l’adresse), le second est un restaurant végétarien qui saura ravir même nos amis carnassiers (Vegan Restoran – Rataskaevu 12). Je vous conseille de prendre le dessert à la crème de mûre et de caroube… une bombe ! 🙂

lettonie-7-2
Ces restaurants sont une petite bouffée d’air frais après la route, et une visite de Tallinn à la tombée de la nuit. Montez directement dans la ville haute pour contempler la ville basse éclairée depuis l’une des terrasses.
Jour 7 – visite de Tallinn

Étonnamment, la vieille ville de Tallinn se visite très rapidement. Une journée est amplement suffisante pour parcourir l’ensemble des ruelles, de cette ville particulièrement photogénique. Dommage que les voitures soient autorisées à stationner dans son enceinte, cela gâche un peu la perspective des allées pavées aux maisons de marchands colorées.

tallinn-estonie-17

Tallinn possède un certain exotisme. Située à moins de 350km de Stockholm, Helsinki et Saint Petersbourg, on s’imagine la ville au cœur d’un film de James Bond, mettant en scène d’obscurs espions dissidents du bloc soviétique, et de nombreuses courses poursuites dans ces étroites ruelles.

tallinn-estonie-22

La ville haute abrite la splendide cathédrale Alexandre Nevski, des ambassades et les bâtiments du gouvernement et offre de superbes vues sur la ville en contrebas, en fin de journée.

tallinn-estonie-23

Dans la ville basse, une promenade s’impose le long des remparts, et des maisons encastrées dans ces mêmes remparts, jusqu’à l’impressionnante église Saint-Olaf. Puis, en revenant par la rue Pikk, on admire les nombreuses maisons de marchands avant de déboucher sur l’immense place Raekoja.

tallinn-estonie-33

Jour 8 – excursion au parc de Laheema

En hiver, le parc présente peu d’intérêt. Mieux vaut attendre le printemps ou l’été pour profiter des nombreuses randonnées proposées dans ce parc. Néanmoins, une escapade à la pointe de la péninsule de Juminda offre une jolie vue sur la Baltique, en traversant quelques villages désuets…

estonie-palmse-10

A Palmse se trouve un joli manoir, mais pas de quoi rivaliser avec ce que nous avons pu voir au parc de la Gauja, en Lettonie. Les plus ambitieux pourront se rendre à Rakvere, à 60km de là, pour admirer un château médiéval. Nous, on fait demi-tour, demain il faut retourner à Vilnius et la route s’annonce longue !

9 Comments

  1. novembre 15
    Reply

    Super article ! Nous prévoyons un road trip entre les trois états baltes au printemps et j’avais une question. Avez-vous loué une voiture ? Si oui est-il aisé de la louer dans l’une des capitales pour la rendre dans la dernière ( où l’on aura pris un billet d’avion retour ?)

    Merci 🙂

    • novembre 15
      Reply

      oui, c’est assez facile par contre, vous paierez un supplément. Néanmoins, la distance est courte entre Tallin et Vilnius, permettant d’effectuer le trajet aisément en moins d’une journée.

  2. JACQUES
    janvier 1
    Reply

    merci pour toutes ces infos
    merci pour tes photos
    il semble néanmoins que tu as aimé cette visite

  3. Ouvrard
    avril 15
    Reply

    J’ai l’intention de parcourir durant 7 à 10 jours ces trois pays autour du 1er mai en partant de Paris ou Nantes en automobile très confortable luxe. A priori seul, mais pourquoi pas en faire profiter une personne ? C’est plus agréable de voyager à deux et d’apprécier tout en partageant ses impressions. C’est un voyage privé et découverte pour moi qui effectue beaucoup de déplacements professionnels

  4. avril 23
    Reply

    merci , nous recherchons un voyage organisé pour ces 3 villes , où s’ adresser??

  5. Step
    juillet 18
    Reply

    En partance pour l’Estonie et la Lettonie, ces quelques consils sont les bienvenus pour un court séjour. Merci !

  6. Pierre
    août 25
    Reply

    Bonjour,

    Comment vous organisiez vous pour les parkings dans les capitales ?

    Merci !

    • août 25
      Reply

      nous n’avons eu aucun problème pour se garer. il y a de la place, c’est généralement gratuit. Les hotels disposent la plupart du temps d’un parking à proximité.

      • Pierre
        août 25
        Reply

        Merci pour le retour rapide, la voiture me semble un bon moyen de profiter de ces pays !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *