Où acheter son Cosmo ?

L’envie me taraude depuis quelques jours, c’est désormais chose faite. Je me lance dans l’écriture d’un article sur les pharmacies québécoises ! S’il y a bien une bizarrerie dans ce pays, ce n’est ni leur accent prononcé, ni leur obstination à tout traduire en français.

 

Où acheter une bouteille de coca, des piles, une barre chocolatée, le dernier numéro de Cosmopolitan, un appareil photo numérique, ou un bonnet ? Je vous donne un conseil, dirigez vous vers la pharmacie ! Ce sont de véritables grandes surfaces. On y trouve tout, même un briquet si l’envie vous prend de fumer un clope en mâchant les chewing gum à la nicotine que vous vous apprêtez à acheter. On peut faire imprimer ses photos numériques et acheter le dernier Canon EOS 400D à un prix défiant toute concurrence. Bref, un véritable bazar où se côtoient les produits cosmétiques, les produits du quotidien, les produits de confort et, tout au fond du magasin, la pharmacie « à la française ».

 

En tous cas, il est très difficile de trouver des produits de douche, des Kleenex ou tout ce qui touche au corps et à la santé dans un SPA ou dans un supermarché. Les canadiens, tout comme dans de nombreux pays, apprécient beaucoup la segmentation de l’offre. Les supermarchés sont entièrement dédiés à l’alimentation, les pharmacies aux soins et au bien-être, les quincailleries sont des sortes de drogueries et il existe un ensemble de petites boutiques spécialisées dans un domaine d’activité que nous ne connaissons pas dans l’hexagone.

 

Un exemple assez flagrant concerne l’achat d’alcool. La vente de spiritueux étant contrôlée par l’Etat, il faut se diriger vers les SAQ (Société des Alcools du Québec). Ce sont des boutiques plus où moins grandes (parfois équivalente à un petit supermarché français type Champion) dans lesquelles il est possible d’acheter du vin provenant de tous les pays mais aussi de la bière, de la vodka, du whisky, etc. Les prix sont prohibitifs : il est quasiment impossible de trouver une bouteille de vin en dessous de 10$ (l’équivalent de 7€50).

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *