Party at Thomson House

19h. Nous accueillons Jacky, une amie de Constance. On sort la plus belle poêle et on fait sauter la pâte. Au menu, crêpe au saumon frais pêché et fumé par le père de Pier-Olivier. Le goût n’a rien à voir avec le saumon acheté dans le commerce ! Savoureux, fondant et salé à point. En dessert, une bonne crêpe de boulimique (glace vanille Ben & Jerry, chocolat fondu, nougatine … certains se risquent même à ajouter de la confiture !). Le tout accompagné d’un vin blanc Chardonnay.

 

 

Thomson House

 

 

Les autres amis de Constance arrivent après le repas. On se prépare pour le party avec quelques cocktails et shot préparés par les soins de Pier-Olivier. Ces cours de barmaid l’aident bien … On commence par un succulent café Bailey, on enchaine avec un verre de vodka-lichi, puis un shot vodka-lichi-canneberge-orange avant de finir par un autre shot à la sambucca flambée !

 

 

Dina et Jacky

 

23h. On se dirige vers Thomson House. Là, c’est dingue car je m’aperçois que le party se tient dans le manoir de l’Université McGill dont je vous parlais dans un billet précédent. Le party est surréaliste, on se croirait dans American Pie (les blondes sulfureuses en moins). Deux salles sont réservées pour danser, l’une ambiance electro / hip hop et l’autre funk / rock / rétro. Une pinte de bière rousse (8°) à la main, on se chauffe bien sur le dancefloor. On reste surplace une bonne heure puis on décide de s’en aller suite à la pinte de bière noire qui reste bien en bouche.

 

Constance et Pier-Olivier

 

 

On se pose quelques minutes à l’extérieur en attendant un taxi. Je teste mon anglais avec une belle blonde qui semble apprécier « my strong accent » (dixit Bob Spaulding) mais, manque de bol, le taxi arrive un peu trop tôt ! Obligé de partir sans approfondir la connaissance. On se dirige vers notre quartier pour trouver un bar dansant où finir la soirée. On en tente plusieurs avant de s’affaler sur le siège de L’Assomoir. Le DJ lance des tubes rétro et Pier-Olivier se sent chaud comme la braise, difficile de le retenir, il a le « style » !

 

Canadian Dancefloor Style

 

 

3h du matin. On rentre enfin. La soirée était super et j’aurais pratiqué mon anglais d’une bien meilleure manière qu’en cours d’e-culture ! 🙂

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *