La classe armoricaine. Part 4.

Voici probablement le meilleur moment de ce récit : le séjour à New York ! Plus rock’n’roll tu meurs … des fous rires à n’en plus finir et des aventures à raconter à ses petits enfants. J’ai tellement de choses à dire sur ce voyage de 5 jours que je vais résumer à la hache. Je me ferais un plaisir de vous en reparler à mon retour en France.

 

Un immigrant à New York ?

 

Lundi soir, j’ai soutenu mon exposé sur le développement durable à 22h et j’ai couru à la station d’autobus de Montréal pour rejoindre Kevin. On a pris le bus de nuit. C’est à dire qu’on est parti à minuit de Montréal pour arriver à 8h du matin (le mardi) à New York. Les bus sont horribles (sales, pas de suspension, le conducteur qui roule super vite, etc). Il est impossible de dormir car il y a des arrêts toutes les heures et en plus d’un transfert en plein milieu de la campagne (Albany), on se fait contrôler pendant plus d’une heure à la douane. Et c’est là que tout devient rock’n’roll car on a failli se faire refouler !!!! Il faut payer le passage de la douane 6 dollars par personne, chose que nous ne savions pas … nous avions nos cartes Visa mais elles ne fonctionnaient pas ! Du coup, on a été obligé de mendier dans le bus pour trouver 12 dollars US. Un couple de belges nous a aidé… difficile de ne pas leur être reconnaissant pour leur geste. Sans eux, nous restions à la frontière. « Mec, ça c’est la classe armoricaine ! » (Copyright Erwan Le Nagard).

 

Broadway

 

Central Park

 

Bref, on arrive à 8h à New York complètement crevés. On cherche notre hotel ……… et là aussi c’est hardcore ! On crêche dans un véritable taudis (alors qu’on payait 60$ la nuit par personne !). Les hotels à New York sont extrêmement chers. Bref, la chambre pas sécurisée, rien n’est propre, pas de fenêtre, pas d’aération, pas de couverture, une douche qu’on appelera plutôt un « point d’eau », des toilettes jamais lavées et sans papier, des murs en carton, tout ce que tu touches est électrique et tu te prends des décharges, les radiateurs fuient, etc. Kevin tirait vraiment la gueule alors que ça me faisait plutôt marrer !

 

Central Park vu du Rockefeller

 

L’Empire State Building vu du Rockefeller

 

Durant la journée, on visite un peu le quartier de Times Square, on remonte la 5e avenue, on va jusqu’à Central Park et on monte en haut du Rockfeller Center pour admirer Manhattan de haut. La fatigue et la déception de l’hôtel nous rendent irracibles. Malgré cela on marchera au moins 7km …

 

Un homme se fait cirer les pompes dans le métro

 

Grand Central Station

 

On passera par le M&M’s store pour acheter des bonbons pour le frère de la copine de Kevin que l’on retrouvera le soir même. Il doit nous héberger vendredi. On entrera aussi dans le plus grand magasin de jouet au monde et l’Apple Store.

 

 

Kevin s’est trouvé une petite amie

 

 

Mercredi, Constance (la coloc’) nous rejoint à New York car elle avait une conférence. Il fait un temps de merde du coup on visite le Guggenheim et le Metropolitan Museum. Magnifique !

 

 

Les galeries du Metropolitan Museum

 

On rencontre des français (trentenaires) vraiment cools, on s’échange les numéros. Le midi on mange un bon gros burger bien gras et le soir on se baladera dans Little Italy. On aura marché facilement 10km mais on est complètement trempé à cause de la pluie.

 

Mao par Andy Warhol (Metropolitan Museum)

 

Jeudi, temps magnifique. C’est probablement le journée la plus phénoménale qu’on ait passé à New York. On a fait le programme de visite de 2 jours en une demi-journée !!! On a marché au moins 20 km ! On a visité le bas de Manhattan (Wall Street, les restes du World Trade Center, le quartier des affaires), puis on suit la rive pour ensuite traverser le pont de Brooklyn à pied. C’est sublime, le meilleur souvenir de NY.

 

 

 

A Brooklyn, on se promène sur la rive pour admirer la vue (pont de Brooklyn + pont de Manhattan + buildings de Manhattan + statue de la liberté) et on mange la meilleure pizza de NY chez Grimaldi’s (pour 10$ par personne !). Suite à ce périble déjà très long, nous allons dans Greenwich Village (le quartier gay et militant) avant de passer par Soho, Noho et le East Village.

 

Le Pont de Brooklyn

 

Le Pont de Manhattan

 

Dans le quartier rock de New York j’ai acheté un vinyle original des Ramones (1977) et je me suis fait prendre en photo devant la place Joey Ramone, là où le punk est né … incroyable ! On prend aussi un verre dans un bar qu’appréciait Andy Warhol, les membres du Velvet Underground et Frank Sinatra. On poursuit notre long périple jusqu’à l’Empire State Building pour admirer New York de nuit. Chose marrante, on retrouve les 2 français du Guggenheim dans la file d’attente pour monter en haut de la tour. Suite à la visite, on va manger au restau avec eux et on se promet de se revoir à Paris car la soirée était excellente !

 

Manhattan vu depuis l’Empire State Building

 

Vendredi, on est mort. On a plus de jambes, on en peut vraiment plus. On se motive quand même car il fait beau. On passe devant l’ONU, le bâtiment est impressionnant. A notre surprise les manifestants tibétains sont toujours présents. Ils sont encerclés par la garde montée.

 

 

On se dirige ensuite vers Central Park (où on voit des rappeurs / cascadeurs de rue) puis on retrouve une amie du CELSA (Flora) dans Harlem.

 

Cascadeurs de rue

 

La garde montée devant l’ONU, face au Chrisler Building

 

Je me fais emmerder par un black qui mesure 3 têtes de plus que moi à la sortie du métro (« Gimme your money or I’ll slap you right now ! » ==> Donne moi ton argent ou je te frappe). Le mec est complètement bourré, je rigole, je l’envoie chier, il rechigne puis il se barre ! hahaha. On visite le quartier de Harlem. C’est superbe, les maisons datent de 1890 et semblent abandonnées. New York est une ville bien plus cosmopolite que Paris.

 

Maisons dans Harlem

 

Le soir, on va chez le frère de la petite amie de Kevin. On décide d’aller en boite (David Guetta aux platines … wahou). Nuit blanche, je suis plus que rincé, on revient à 6h30 du matin alors que j’avais plutôt envie de me coucher à 20h !

 

La patinoire de Central Park

 

Samedi. Shopping à Times Square et Soho puis visite du MoMA, je suis en extase devant les tableaux d’Andy Warhol. A minuit on prend le bus pour revenir à Montréal. On arrive à Montréal vers 8h du matin.

 

 

 

 

 


MoMA

2 Comments

  1. Martin
    mai 8
    Reply

    Héhéhééé, je crois qu’on a le même guide touristique sur New York ^^

    Je me suis baladé dans le quartier du Rock et j’y ai fait les même arrêts que vous. Et je me suis laissé tenté par un chapeau vendu par les petits vendeurs à la sauvette (10 dollars, c’est raisonnable ^^)

    Le pont de Brooklyn est moi aussi un de mes meilleurs moments, l’Empire State et sa vue sont magnifique, même de jour !

    Une petite ballade à Strawberry Fields, là où Lennon s’est fait assassiner, fut trés intéressante.

    Et le Met, tout bonnement fantastique !

    Votre voyage est trés bien raconté, les photos sont magnifiques (J’imagine que c’est un Reflex, je n’arrive pas à faire d’aussi beaux clichés malgré un Bridge assez performant ^^)
    Et malgré votre chammbre d’hôtel et la fatigue (qu’est-ce qu’on marche en effet !), Manhattan est une destination extraordinaire et, vous l’avez justement dit, cosmopolite.

    Bravo pour ce récit de voyage ^^

  2. mai 8
    Reply

    Merci beaucoup pour ce commentaire ! J’avais le Lonely Planet en poche !!! Je ne le conseille qu’à moitié car il est très difficile de se retrouver dans ce livre : de très belles et longues explications des lieux mais pas pratique du tout !

    Je garde un super souvenir de New York. J’ai eu du mal à m’habituer à la vie new yorkaise les premiers jours, j’étais vraiment perdu. Je ne comprenais pas cet endroit. Au bout de deux jours, tout allait mieux et là, j’ai vraiment profité à 100% de mon voyage !

    Pour les photos, j’utilise le Canon EOS 400D et un poil adobe photoshop 😉 Tout est une histoire de cadrage. Vous pouvez voir d’autres photos sur mon Facebook !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *