J-2, l’après-midi au soleil !

Plus que deux jours avant le grand départ (retour?). Je décide de prendre mon temps, de ne pas me stresser. Du coup, je me lève un peu plus tard que d’habitude. J’attends ensuite désespérement deux appels téléphoniques. Je bosse un peu puis, après manger, je me décide à prendre mon vélo pour faire un grand tour de Montréal. A la base, je voulais me rendre dans le Vieux Port pour faire les boutiques à touristes. Finalement, j’ai complètement changé mon programme.

 

 

 

Je commence tout de même par me rendre dans le Vieux Port mais, le ciel est tellement beau que, je  décide de ne pas descendre de mon engin et de suivre la piste cyclable le long du canal. D’abord dans un sens, puis dans l’autre. Je passe devant un ancien remorqueur à l’entrée du port. J’explore quelques endroits inconnus puis étant un peu déçu par le manque d’intérêt de ces endroits, je décide de refaire à peu près le même trajet que le tour de vélo que j’avais fait avec David.

 

 

C’est ainsi que je vais me retrouver sur au parc Jean Drapeau. Je l’ai appris depuis peu, c’est une ile artificielle créée avec la terre évacuée pour construire le métro montréalais ! Dingue ! Sur cette ile s’est tenu l’Exposition universelle de 1967. Il y a beaucoup d’activités au printemps, c’est très joli de se balader en vélo sur les petits chemins de cet endroit très vert. Mais le plus étonnant, c’est qu’il y a le circuit de Formule 1 de Montréal !!!!

 

 

Et voici donc l’événement de la journée : je suis rentré en vélo sur le circuit de F1 et j’ai fait un tour complet ! Sans déconner, c’est impressionnant. Surtout que, par coïncidence, les employés de la ville de Montréal sont en train d’installer les tribunes car le Grand Prix aura lieu d’ici quelques jours !!! Bref, je vous laisse imaginer la scène : moi sur mon VTP (vélo tout pourri) sur un circuit de F1 « Gilles Villeneuve » ! Comme on dit, « j’ai fait vrombir le shimano » (private joke, cf David).

 

 

Après ça, je dois avouer que j’étais bien mort car cela faisait déjà 4h que je roulais ! J’ai terminé mon tour de vélo avec les jambes en compotes, surtout lorsque j’ai descendu le Pont Jacques Cartier à fond les manettes…. Pour me remettre de mes émotion, ce soir je vais manger un plat typique à la Binerie puis une glace à la tire d’érable au Bilboquet !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *